MADAME FLESSEL , MONSIEUR LAPORTE : NOTRE RUGBY SE MEURT - REACTION IMMEDIATE EXIGEE

10 septembre 2017 - 12:30

Madame FLESSEL, Monsieur LAPORTE

L’HEURE EST GRAVE

REACTION IMMEDIATE EXIGEE

En Préambule nous tenons à souligner que les Clubs doivent déjà faire face depuis le mois de Juin à la réforme de la FFR portant sur les modalités d’obtention des licences. Comment pouvait-on croire un instant que chaque licencié (ou parent) disposait à la fois des connaissances informatiques et du matériel (Imprimante-Scanner) nécessaires afin de répondre à l’obligation d’inscription en ligne ?

NON ce sont bel et bien les Clubs qui interviennent au prix de dizaines d’heures de travail afin de pourvoir répondre à ces nouvelles exigences.

LA DECISION QUI TUE !

VOLONTE DE TUER LE RUGBY OU INCOMPETENCE ?

LA REPRISE DES COMPETITIONS REMISE EN CAUSE

Dernières Nouvelles : Les Matchs de préparation s’annulent en grand nombre ce Week-End y compris en Fédérale 2 dont le Championnat débute la semaine prochaine.

A l’Heure où le Rugby de nos Régions connait des difficultés d’effectif un Arrêté publié au Journal Officiel du 15 Août 2017 (donc applicable depuis cette date) durcit les conditions d’obtention de licence pour différentes catégories de joueurs.

Nous en publions in extenso ci-dessous le texte.

Il résulte de cet Arrêté un Blocage Logique par les Médecins des Certificats Médicaux à défaut d’Electrocardiogramme.

En dehors de l’aspect discriminatoire de cette décision ce sont des milliers de Licences qui sont bloquées en pleine reprise. Un préjudice considérable pour notre sport des Benjamins aux Séniors.

Il faut bien être conscient qu’en dehors de l’aspect financier ( de 40 à 90 euros par licencié) pour les parents et les joueurs déjà conséquent c’est une file d’attente insupportable qui s’est créée afin de pourvoir obtenir un rendez-vous pour faire face à cet examen encore une fois discriminatoire (pourquoi pas l’étendre au football, tennis, handball, etc….)

Les Conséquences : Les Matchs de préparation s’en trouvent perturbés, les Ecoles de Rugby impactées et beaucoup de Clubs s’interrogent sur leur capacité à pouvoir produire suffisamment de licences pour la reprise des Compétitions.

Si les mesures prises pour les Joueurs de plus de 40 ans nous apparaissent légitimes voire salutaires il n’en reste pas moins que le coût des examens entièrement à la charge des pratiquants sont rédhibitoires avec pour conséquence la disparition de bien des Formations de Séries ou de Réserves.

 APPEL A MADAME FLESSEL

logo ministere des sports .png

Modifiez dans la semaine qui vient cet Arrêté par un nouveau en abrogeant l’obligation d’Electrocardiogramme de 12 à 35 ans en le rendant simplement souhaitable.

 Prévoyez une prise en charge des surcoûts pour les Joueurs de plus de 40 ans.

 

APPEL A MONSIEUR LAPORTE

EDRPSR12.jpg

Arrêtez les discussions de Bisounours et Tapez du poing sur la Table quitte à utiliser les Médias afin de sauver le Rugby Français.

 

 EN TERMES NON EDULCORES :

IL EST TEMPS DE SE BOUGER LES FESSES

POUR QUE CETTE SEMAINE

LA SITUATION SOIT DEBLOQUEE.

 

 Texte de l'Arrêté du 24 Juillet 2017

JORF n°0190 du 15 août 2017 texte n° 42 Arrêté du 24 juillet 2017 fixant les caractéristiques de l'examen médical spécifique relatif à la délivrance du certificat médical de non-contre-indication à la pratique des disciplines sportives à contraintes particulières NOR: SPOV1722815A

ELI: https://www.legifrance.gouv.fr/eli/arrete/2017/7/24/SPOV1722815A/jo/texte

La ministre des solidarités et de la santé et la ministre des sports, Vu le code du sport, notamment ses articles L. 231-2-3 et D. 231-1-5, Arrêtent :

La section 1 du chapitre Ier du titre III du livre II du code du sport (partie réglementaire-arrêtés) est remplacée par les dispositions suivantes :

« Section 1 « Certificat médical

« Art. A. 231-1.-La production du certificat médical mentionné à l'article L. 231-2-3 pour les disciplines dont la liste est fixée à l'article D. 231-1-5 est subordonnée à la réalisation d'un examen médical effectué, par tout docteur en médecine ayant, le cas échéant, des compétences spécifiques, selon les recommandations de la Société française de médecine de l'exercice et du sport. « Cet examen médical présente les caractéristiques suivantes :

…………………………………………………. ;

8° Pour la pratique du rugby à XV et à VII :

« a) En compétition ou hors compétition, il est complété par la réalisation d'un électrocardiogramme de repos à la première délivrance de licence à partir de 12 ans puis, tous les 3 ans jusqu'à 20 ans, puis tous les 5 ans jusqu'à 35 ans ;

« b) A partir de 40 ans, en compétition, il est complété par la réalisation : «-d'un bilan cardiologique comprenant un électrocardiogramme, une échocardiographie et une épreuve d'effort ainsi que d'un bilan biologique glucido-lipidique à 40 ans, 43 ans, 45 ans, 47 ans et 49 ans puis une fois par an après 50 ans ; «-d'une remnographie cervicale tous les 2 ans pour les joueurs de première ligne entre 40 et 44 ans et, à partir de 45 ans, tous les ans pour les joueurs de première ligne et tous les 2 ans pour les joueurs des autres postes ;

« c) A partir de 40 ans, hors compétition, il est complété par : «-la réalisation tous les 5 ans d'un bilan cardiologique comprenant un électrocardiogramme et une épreuve d'effort ainsi que d'un bilan biologique glucido-lipidique ; «-la réalisation d'une remnographie cervicale ou lombaire tous les ans pour les joueurs de première ligne présentant des antécédents de pathologie cervicale ou lombaire ;

 

Commentaires

LA PLAGE JEUDI 21 & SAMEDI 23 SEPTEMBRE

 JEUDI 21 SEPTEMBRE

laplage 21 septembre.jpg

 SAMEDI 23 SEPTEMBRE

laplage 23 septembre.jpg

 

 

MODE D'EMPLOI DU SITE

CLIQUEZ SUR L'AFFICHE POUR Y ACCEDER

site mode emploi.jpg