Rugby Promotion Honneur Côte d'Argent de PR : site officiel du club de rugby de BISCARROSSE - clubeo

MORT ANNONCEE DU RUGBY SCOLAIRE : SUITE LOGIQUE DES DECISIONS DE MADAME FLESSEL

30 septembre 2017 - 19:30

MORT ANNONCEE DU RUGBY SCOLAIRE

C’est la suite logique aux décisions prises par Madame Flessel dans son Arrêté du 24 Juillet dernier. L’UNSS s’interroge sur la survie du Rugby à l’Ecole et annonce une agonie du Rugby Scolaire. Au Surplus la discrimination faite au Rugby est confirmée.

 

LA SITUATION EST TRES GRAVE MADAME FLESSEL

LIBEREZ NOTRE RUGBY OTAGE DE VOS DECISIONS

Ci-dessous in Extenso l’Article du Café Pédagogique publié par l’Education Nationale.

LE CAFE PEDAGOGIQUE

L’agonie annoncée du rugby scolaire  

On voudrait tuer le rugby scolaire qu’on ne s’y prendrait pas autrement… Ces quelques lignes inscrites dans la fiche sport UNSS rugby obligeant les élèves à réaliser un électrocardiogramme pour pratiquer le rugby vont en dissuader plus d’un et mettre de nombreux collègues en difficulté. Une chute sensible de pratiquantsdu rugby dans les associations sportives d’établissement est à prévoir, les pratiquantes féminines seraient quant à elles encore plus touchées.

 Le certificat médical c’est fini ?

C’est effectivement le cas depuis la loi de modernisation du système de santé du 26 janvier 2016 qui a modifié le code de l’éducation s’agissant du certificat médical : « Composantes de l’éducation physique et sportive, les activités physiques et sportives volontaires des élèves sont organisées dans les établissements par les associations sportives scolaires. Tout élève apte à l’éducation physique et sportive est réputé apte à ces activités physiques et sportives volontaires ». Autrement dit, le certificat médical n’est plus obligatoire pour pratiquer les activités de l’association sportive de son établissement. Cette modification a été opérée pour faciliter l’accès à la pratique pour le plus grand nombre. Notons toutefois que certains se sont émus de cette décision, le SNEP (syndicat ultra majoritaire des enseignants d’EPS) par exemple était plutôt favorable à un certificat médical unique (valable pour toutes les activités sportives et artistiques). « Animé par la volonté d’un suivi médical régulier des jeunes et l’opportunité d’aborder avec le médecin d’autres sujets qui pourraient les concerner à cet âge comme la nutrition, la sexualité, les addictions etc. ».

 Des exceptions ?

Il y a quelques exceptions, certaines activités sportives, dites « à contraintes particulières » font l’objet depuis l’an dernier de l’obligation d’un CMNCI (certificat médical de non contre-indications). C’est le cas de quelques activités très minoritaires et quasiment pas pratiquées dans le cadre scolaire (la plongée subaquatique, spéléologie etc.), mais aussi du rugby, activité importante dans les Associations sportives.

Consulter un médecin pour réaliser un électrocardiogramme

La fiche sport Rugby de l’UNSS suit les recommandations de l’arrêté du 24 juillet 2017 (arrêté modificatif récent) et oblige désormais tous les détenteurs de licence UNSS de réaliser un ECG pour pratiquer le rugby.

Un arrêté mal fichu, les fédérations à la manœuvre ?

En lisant bien l’arrêté, on se rend compte que cette obligation est faite pour les pratiquants du rugby à VII et ceux du XV, mais ne concerne pas la pratique du rugby à XIII… C’est insensé, incompréhensible, et surtout la question que nous devons nous poser c’est l’influence des fédérations sportives sur l’écriture de textes de loi qui font foi pour les pratiquants scolaires. Que chaque fédération impose des contraintes à ses pratiquants est une chose, conduire à la disparition du rugby scolaire en est une autre. Qui peut imaginer demander à des élèves dès le collège (12 ans) de réaliser un ECG pour pratiquer le rugby ? Imposer le certificat médical pour certaines activités peut être entendu par les collègues, mais aller aussi loin dans les contraintes va à l’encontre du développement démocratique de cette activité et les premières remontées de terrain sont très négatives.

L'inquiétude de Marc Soriano

Nous avons interrogé Marc Soriano, un enseignant militant pour un rugby scolaire  en UNSS articulé autour d’une pratique du Rugby à 7 (pratique olympique) et responsable d’une section sportive dans l’Académie de Nice.

"Les sections sportives scolaires ne sont pas impactées par cet arrêté car l’entrée en section sportive scolaire imposait depuis fort longtemps un examen médical complet (avec ECG) mais cela concerne un nombre réduit de jeunes (motivés et détectés qui s’engageaient à mener de front un cursus scolaire et sportif exigeant)", nous dit-il. "Je suis très inquiet pour le développement de l’activité Rugby au sens large (à XV , à 10 , à VII, à 7) au sein des associations sportives scolaires et plus particulièrement concernant les équipes d’établissement composées d’élèves souvent non spécialistes.

Des moyens importants issus de  la Convention « Planète Ovale » entre le MEN, Ministère de l’Agriculture, UNSS et FFR ont été investis. Pour former les enseignants afin que le rugby soit inscrit dans l’offre de formation faite aux élèves et au delà en Association Sportive.

En contrepoint l’obligation d’ECG, met en difficulté les familles (les plus modestes en premier lieu). Trouver un cardiologue ou  médecin du sport et en assumer le coût sera bien souvent un réel frein : 60 000 élèves sont impactés  dont 18 300 filles. Mais aussi les enseignants d'EPS qui auront beaucoup de mal à récupérer cet ECG. Ils ne devront pourtant pas faire fonctionner l’AS Rugby et faire pratiquer les élèves sans ce document, auquel cas leur responsabilité professionnelle serait engagée. L’expérience montre que les élèves délaisseront le Rugby trop contraignant administrativement et  se dirigeront alors vers d’autres activités.

Que dire du développement du rugby féminin ?

Le rugby féminin en scolaire profitait jusqu'à ce jour d’une croissance exponentielle malgré les connotations et représentations de l’activité Rugby. Apres avoir convaincues leurs familles, les filles s’engagent à fond dans la pratique Rugby à 7 scolaire en UNSS. Elles y trouvent un équilibre, un bien être, un épanouissement et le niveau de jeu n’a eu de cesse de progresser. L’avènement au plus haut niveau du Rugby Féminin français à 7 et à XV a été aussi un catalyseur. Cette dynamique répondant à des grands objectifs tels que l’Egalité Filles-Garçons (dans les pratiques sportives), le développement du sport Féminin sont mis à mal par cette contrainte administrative et médicale

La santé des Pratiquants

Bien sûr la santé et la sécurité des pratiquants sont des priorités des enseignants d’EPS, et c’est bien en ce sens que le SNEP souhaitait que perdure un certificat médical obligatoire. Il est pourtant difficile de comprendre pourquoi le Rugby à 7 et 15  (quid du rugby à 10 ou 12) sont impactés par cette mesure(ECG) alors que son cousin le Rugby à XIII avec le même type d’effort y échappe, tout comme le handball, le judo, le triathlon etc. activités pourtant reconnues très intenses sur le plan cardiaque.

Y aurait –il un lobbying de certaines  compagnies assurances ? Nous n’avons pas connaissance d’accidents cardiaques fréquents… Pourtant il semblerait que désormais la FFR ait pris conscience de cette situation et souhaiterait faire modifier auprès du ministère des sports cet arrêté du 17/07/2017. Cela va prendre du temps. En espérant qu’après cette estocade cela ne sera pas l’agonie du rugby scolaire en UNSS !

 

Antoine Maurice et Benoît Montégut

 

Commentaires

LA PLAGE QUEL PROGRAMME !

laplage 27 octobre 2017.jpg

laplage 28 octobre.jpg

 

 

 

MODE D'EMPLOI DU SITE

CLIQUEZ SUR L'AFFICHE POUR Y ACCEDER

site mode emploi.jpg

nov.
nov.
Lège Cap Ferret Rugby
oct.
oct.
Stade Bordelais Asptt
oct.
oct.
oct.